Saint Pantaléon et son association du patrimoine

16 mai 2018

La paroisse est présente à « l’association pour la restauration de l’église de saint Pantaléon et la sauvegarde de son environnement immédiat »

Début 2018 : la restauration de la statue de la Vierge Marie a été terminée. Désormais elle prend place à l’intérieur de l’église.

Un peu d’histoire brève :

C’est une église funéraire du moyen âge attribuée au XI° siècle. Certains diraient qu’antérieurement il y avait un édifice datant d’au moins du VI° siècle. En tout cas son architecture caractéristique, son abside, ses chapiteaux XII° siècle sont remarquables.

Elle est une des rares églises a avoir conservé son cimetière à une telle proximité immédiate.

Malgré la création d’autels ou l’enrichissement du mobilier, l’église subit peu de changements jusqu’au XVIII° siècle.

L’église de Saint Pantaléon serait un sanctuaire de répit, à savoir un lieu de culte où l’on dépose les enfants morts avant le baptême et qui miraculeusement reprennent vie le temps de la cérémonie baptismale.

En effet dans sa vie saint Pantaléon aurait opéré une résurrection d’un enfant mort par la piqure d’une vipère (III° siècle). Les reliques du saint seraient passées en ce lieux, ce qui expliquerait le choix de ses sépultures rupestres d’enfants aux abords de l’église médiévale du XI° siècle et le nom tant du village que de l’église.

Sur un total de 54 tombes observables (il doit y en avoir davantage sous terre), 28 sont de dimensions entre 43 et 60 cm, 13 de 60 cm à 1 mètre et seulement 13 de taille adulte. Mais il y en a une originale de 33 cm, sans doute celle d’un prématuré.

Particularité : on note 2 églises en une. Certainement une pour accueillir les laïcs, une réservée aux clercs. Ce fut peut être le siège d’un prieuré.

Ne manquez pas d’admirer aussi ses jolis vitraux réalisés par Frédérique Duran ...